Vente d’un bien immobilier, quel prix payer pour un diagnostic de qualité?

La vente d’un bien immobilier est un évènement de vie important pour la plupart d’entre nous. Elle s’accompagne d’un certain nombres d’obligations à respecter comme le choix d’un notaire, éventuellement d’un agent immobilier et de diagnostics complets obligatoires et optionnels de votre bien.maison clés main

Car les diagnostics à réaliser sont de différentes natures : Diagnostic Performance Energétique (DPE), amiante, plomb, gaz, électricité, termites…la liste n’est pas exhaustive (je vous invite à consulter le site du ministère du logement afin de connaître les diagnostics obligatoires en fonction de votre bien)

Soyez donc sûr, avant de signer un devis, de tous les diagnostics dont vous avez besoin pour conclure votre transaction immobilière sur le bien concerné.

le coût d’un diagnostic immobilier et donc la tarification des experts est définie suivants plusieurs critères :

  • la typologie du bien immobilier (immeuble, appartement, maison, bâtiment tertiaire, industriel ou autre)
  • le nombre de pièces ou la superficie du bien
  • le type de diagnostic (amiante, électricité, gaz, DPE, carrez, état parasitaire, plomb etc)DPE diagnostic énergie
  • les temps de déplacement en fonction du lieu d’affectation du diagnostiqueur
  • la durée d’intervention de la mission
  • la qualité de service (conseils, ponctualité, délai de mise à disposition du rapport d’expertise)

Comment bien choisir son diagnostiqueur? Mode d’emploi.

Comme tous les secteurs d’activité qui ont le vent en poupe, beaucoup de professionnels profitent de la forte demande associée et n’hésitent pas à se lancer sur un marché dont ils ont une faible connaissance et qui demande une attention particulière car les conséquences peuvent être importantes pour l’acheteur.

Rappelons également que les prix pratiqués sont libres mais qu’ils doivent être en cohérence avec la prestation réalisée et en adéquation avec le marché.

Enfin, il convient de s’assurer de la fiabilité des diagnostiqueurs (recommandation, prescription) et de demander plusieurs devis pour comparer les services et les tarifs.

homme main poignée

Pièges à éviter : coût faible, coût élevé, délai d’intervention.

Un devis plus bas que la moyenne peut cacher un manque de professionnalisme. Certains experts, confrontés à une concurrence très forte dans ce domaine, s’estiment contraints de baisser leur prix. Il est probable que la qualité du diagnostic et le temps passé pour chaque soit impacté car le professionnel devra en réaliser plus pour « faire vivre l’entreprise ».

A l’inverse, un devis élevé doit alerter. Le prix doit être en corrélation avec la prestation et il peut en effet être plus élevé si le bien est atypique, ou encore si l’intervention se passe à des heures inhabituelles par exemple. Méfiez-vous toutefois de l’effet d’aubaine, car certains professionnels peuvent profiter de la méconnaissance des vendeurs pour « gonfler »leur prix.

Dernier point, le délai d’intervention. Des normes existent en fonction du nombre de pièces et du type de diagnostic. Par exemple, il n’est pas concevable de réaliser un diagnostic électricité d’une maison de 5 pièces en 15 min.

plans maison pièces

Vous l’avez compris, n’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de comparer et de vous orienter vers un professionnel qui vous facturera à un prix juste.

Paul